Témoignages

Bourses 242

Le principe de notre plateforme 242 est de partager les expériences, les projets et les rêves. Nos étudiants 242 ont pu, grâce à la FHT, bénéficier d’une bourse d’étude et poursuivre ainsi leurs études. Voici leurs ressentis et leurs témoignages sur l’implication de la Fondation.

Je remercie infiniment la Fondation Hubert Tuor pour le soutien financier qu'elle a décidé de m’octroyer pour mon travail de Master au MIT.

Je suis persuadée que son soutien va m’apporter une expérience inestimable non seulement dans ma carrière académique en Sciences, mais qu’il va aussi enrichir mes expériences de vie. Je me réjouis énormément de partir à Boston pour effectuer cette recherche et je réitère mes vifs remerciements de m’en offrir la possibilité financière. Je mettrai toute mon énergie dans ce travail pour en retirer les meilleures compétences et je suis convaincue que ce travail de Master va m’ouvrir encore plus d’opportunités pour la suite de ma carrière.

Je suis très heureuse de pouvoir compter sur le soutien de la Fondation Hubert Tuor car j’adhère complétement à ses principes et à son esprit de partage sur lesquels elle repose. Je pense en effet que ce sont les collaborations et aides mutuelles qui permettent de mener à bien des projets qui ne pourraient se réaliser seuls. C’est pourquoi je m’engage à soutenir à mon tour activement la Fondation en augmentant sa visibilité et en arborant ses valeurs philanthropiques. Je m’engage aussi à soutenir intellectuellement et professionnellement les autres membres et partenaires et à participer à la vie de la Fondation afin d’assurer sa pérennité.

Estelle Clerc

En savoir plus sur mon expérience :
Internship at MIT
Photos

J’ai obtenu une bourse 242 de la part de la Fondation Hubert Tuor pour couvrir les frais de publication open access d’un article scientifique. Après avoir achevé mon master en biologie, j’ai effectué mon service civil au sein d’une association de protection de la nature. Cette dernière avait récolté une quantité de données impressionnante mais manquait de temps, de connaissance et de ressources pour les analyser en détail et les publier. Fraîchement sorti du monde académique, j’y ai vu une belle opportunité et c’est ce que j’ai fait : j’ai analysé ces données et écrit un article scientifique. Ce fut non seulement un excellent exercice pour moi, mais aussi une belle occasion de valoriser les décennies de travail nécessaires à la collecte de ces données. Les résultats ont des implications directes pour l’entretien des zones humides et la conservation de la biodiversité qui y vit. Les résultats étant adressés en priorité à des organisations de conservation de la nature qui ne peuvent pas s’offrir d’abonnements aux revues scientifiques, je voulais publier open access. La FHT a gentiment couvert les frais de la publication open access, contribuant ainsi à aider mes lecteurs à prendre des décisions de gestion basées sur des faits scientifiques.

Au-delà de l’impact de cette publication, cette bourse 242 m’aura permis de faire un premier pas vers quelque chose qui me tient à cœur : tisser des liens entre l’univers académique et le monde réel. Ce premier succès m’encourage à continuer dans cette direction et utiliser les compétences développées en recherche fondamentale pour des applications plus concrètes. En résumé, l’aide apportée par la FHT va bien au-delà de l’effet ponctuel de cette publication, et je me réjouis de rendre ce que j’ai reçu en soutenant d’autres membres du programme 242, en promouvant les valeurs philanthropiques de la Fondation.

Guillaume Lavanchy

En savoir plus sur mon expérience :
Long-term effects of rotational wetland mowing on breeding birds: evidence from a 30-year experiment

Après un bachelor en chimie appliquée à l'université de Damas et un bachelor en biochimie à l'université de Genève et grâce à la bourse de la Fondation Hubert Tuor, j'ai le support financier pour faire un master en biochimie à l'université de Genève afin de rentrer dans le domaine de la recherche scientifique et je suis très fier d'être un membre de la famille 242.

Tarek Nassour

En savoir plus sur mon expérience :
Ces auditoires de l’Université qui s’ouvrent aux réfugiés

Connecter le monde des startups suisses au marché américain, prendre part à des projets innovants et représenter la fondation Hubert Tuor à l'étranger; voilà l'opportunité que la fondation offre pendant 6 mois à Cambridge, Massachusetts. La mission principale de la fondation est d'ordre philanthropique et a pour but de permettre aux entrepreneurs passionés d'implémenter leurs projets en leur fournissant l'aide financière dont ils ont besoin. Je suis honorée de prendre part au programme 242 (2day 4 2morrow) que la fondation a mis en place en ce but. Le futur est entre nos mains et ce que nous faisons aujourd'hui pour le construire a de l'importance. Il est nécessaire de prendre le temps de réaliser et d'apprécier la chance que nous avons, et de contribuer à redonner en partie ce qui nous a été donné. Je remercie la fondation Hubert Tuor pour sa confiance. C'est pour moi une merveilleuse opportunité de m'investir dans cette communauté philanthropique et de soutenir des projets prometteurs, et je me réjouis déjà de pouvoir partager plus de détails prochainement.

Laura Roxanne Stalder

Après avoir obtenu un bachelor ès lettres – littérature française et comparée – à l’UNIGE, j’ai décidé d’orienter mon parcours vers un master en communication digitale, dès septembre 2018.

D’une part, ma formation en littérature m’a beaucoup apporté en termes d’analyse textuelle et de culture des beaux-arts. D’autre part, elle m’a rendue sensible à l’innovation et à la création. Ces études me servent de socle pour bâtir mon avenir professionnel dans le digital. En effet, bien que le numérique puisse offrir une palette inimaginable et excitante de possibilités diverses, les nouvelles technologies doivent se nourrir de l’imagination créatrice d’un individu. Ainsi, plutôt que de voir une dichotomie entre ces deux domaines – littérature et numérique –, je reste persuadée que l’ingéniosité de l’une et de l’autre peuvent se stimuler mutuellement. C’est dans cet esprit que je bâtis mon parcours académique et professionnel.

Grâce à la Fondation Hubert Tuor, à laquelle j’ai fait appel lors d’une recherche de bourse partielle pour financer mon master, je pourrai poursuivre mes études dans de meilleures conditions.

En plus de l’aide financière fournie, l’existence de la communauté 242 de la FHT est d’autant plus importante dans le monde actuel où les réseaux sont un aspect fondamental pour construire objectivement et efficacement les projets professionnels. C’est pourquoi je suis ravie d’en faire partie et d’en bénéficier, ainsi que de pouvoir, le moment venu, aider d’autres personnes et participer à perpétuer l’esprit d’entraide prôné par la FHT.

Je peux d’ores et déjà affirmer que, grâce à ce soutien, mes années d’études seront les plus enrichissantes possible, et que je rendrai cette opportunité en soutenant autant la fondation que sa communauté 242.

Un grand merci !

Ana Paula Goncalves Cataldo

Durant mes études, je me suis posée beaucoup de questions sur mes différentes options et sur la suite à donner à mon parcours. Quels étaient les domaines scientifiques les plus porteurs ? Quels étaient les projets de recherche les plus pointus du moment ? Quelles universités, quels pays privilégiaient quel type de domaines de recherche ? Était-il préférable de s’engager dans un PhD directement ou de commencer par un stage ?

J’aurais beaucoup aimé, à cette époque, avoir le feedback d’étudiants plus avancés que moi et pouvoir échanger avec eux sur leurs choix et leurs expériences. C’est à ce moment-là qu’a germé l’idée de créer la plateforme 2day 4 2morrow : rassembler les boursiers de la FHT autour d’un réseau communautaire qui leur permettrait un contact direct pour des échanges proactifs et pertinents. Grâce à mon expérience anglo-saxonne, je me suis rendue compte que, dans un parcours académique, le network et les relations humaines avaient tout autant d’importance que les performances académiques. À l’instar de beaucoup de domaines, et contrairement à certaines idées reçues, le domaine scientifique n’échappe pas à cette règle. Les recommandations, les connaissances et le soutien de professeurs ou d’étudiants restent primordiaux. Les 242 sont nés ainsi et forment aujourd’hui une communauté soudée et fédératrice, prête à se conseiller et à se soutenir !

Je suis très fière de l’implication de la FHT dans ce domaine et du soutien qu’elle apporte à ses 242 sous forme de bourse et de plateforme d’échange, afin qu’ils puissent aller au bout de leurs études, de leur passion et de leurs rêves, que ce soit pour un Master ou encore un PhD.

J’espère de tout cœur que le projet 242 pourra venir en aide à de nombreux étudiants et les aider ainsi à accomplir leurs rêves.

Tiffany Tuor

EPFL
Informatique et Communication
Bachelor en systèmes de communication

IMPERIAL COLLEGE – LONDON
Génie électrique et électronique
Master en traitement du signal
Doctorat en ingénierie électrique et électronique

J’ai fait appel à la Fondation Hubert Tuor lors d’une recherche de bourse pour partiellement financer mon stage à swissnex Boston, le Consulat Suisse en Science et Technologies situé entre Harvard et MIT. La FHT a décidé de soutenir mon projet et d’inaugurer une nouvelle bourse pour jeunes diplômés qui souhaitent s’investir dans un projet personnel complémentaire aux études. À swissnex Boston je travaille en Entrepreneurship et Innovation avec des startups Suisses qui veulent entrer dans le marché Américain. En accord avec la vision de philanthropie renouvelable promue par la FHT, je souhaite « rendre » l’aide qui m’a été offerte en m’engageant à assister la mise en place de la nouvelle bourse de la FHT avec la section des Sciences de la Vie à l’EPFL, et en offrant du mentorship à des étudiants en bioingénierie ou dans le domaine biomédical en général. Je suis très reconnaissant que la FHT offre cette opportunité car elle encourage des jeunes diplômés à explorer de nouveaux horizons professionnels tout en stimulant la transmissibilité du sens de la responsabilité, valeur clé de la FHT.

Thomas Maurissen

En savoir plus sur mon expérience :
Projet 242
Internship at swissnex Boston
Photos
Vidéo

Après un bachelor en Ingénierie de l’Automation au Politecnico di Milano, j’ai entrepris un parcours professionnel en avis managérial, un domaine complètement différent que j’ai trouvé très intéressant. Pendant mes années chez Deloitte Consulting j’ai découvert une passion pour les défis de l'entreprise, raison pour laquelle je vais commencer un Master of Science en management chez Cass Business School (Londres, Septembre 2016).

Je n’aurai jamais rejoint cet important objectif sans l’aide de la Fondation Hubert Tuor. La Fondation m'a offert une bourse d’étude pour commencer cette expérience inoubliable et je leur en serai reconnaissant pour toujours. En fait, ce Master m’aidera à transformer la connaissance pratique, que j’ai acquise à travers mon travail chez Deloitte, en une approche plus stratégique et structurée, avec méthodologies et outils d’analyse applicables aux projets de stratégie.

Après mon MSc chez Cass Business School j'ai l'intention de poursuivre une carrière dans une société d’avis stratégique à Londres tout en mettant mes compétences au service de la Fondation parallèlement.

Business planning, recherches, monitoring et gestion des programmes seront seulement quelques compétences que je pourrai « rendre » à la FHT. Je pourrai superviser les objectifs et les buts des projets pour assurer qu’ils soient en cours de réalisation ; évaluer les bénéfices et les opportunités des prochains projets ; aider la FHT dans la recherche de candidats pour le projet 242, ou établir un programme de mentorat, que la FHT pourrait offrir.

Stefano Sanna

En savoir plus sur mon expérience :
Photos

Grâce à la fondation Hubert Tuor, j’ai reçu le soutien financier qu’il me manquait afin de terminer mes études de médecine à l’Université de Lausanne. Trouver le moyen de financier son master par des travaux d’étudiants à côté d’études de médecine au rythme très soutenu et exigeant, d’un travail de recherche scientifique et de stages pratiques en hôpital n’est pas chose facile. Je remercie infiniment la Fondation Hubert Tuor de me faire don d’une bourse qui me permet de terminer ma formation dans les meilleures conditions possibles.

Je suis très heureuse de rejoindre la communauté 242 de la FHT. Je m’engage à "rendre" autant que possible ce qui m’a été offert, notamment en faisant la promotion de la FHT aux événements auxquels je participerai mais également par le soutien de futurs membres pour assurer la pérennité de cette magnifique philosophie de philanthropie renouvelable.

Grâce à votre aide, j'ai passé 2 mois de stage intenses dans le meilleur hôpital pédiatrique du Canada (CHU de Sainte-Justine) : mes connaissances pratiques et théoriques se sont enrichies jour après jour grâce à un encadrement très serré des chefs, lesquels donnaient de la valeur à leurs étudiants. J'ai eu la chance de recevoir un très bel accueil de leur part, et ils se trouvaient encore plus disposés à m'apprendre leur savoir-faire pour que j'en rapporte un peu en Suisse. Malgré le froid et la neige, Montréal était à la hauteur des mes attentes et partager le rythme de vie néanmoins chaleureux des Québécois était très sympa.

Grâce à votre soutien, cette expérience unique en son genre a merveilleusement bien conclu ma dernière année. Il aura fallu un an et demi pour réussir à partir, mais l'attente et les quelques sacrifices en valaient la peine. Je ne saurai comment vous remercier d'y avoir contribué !

J'ai fièrement porté le t-shirt de la Fondation Tuor lors de mon dernier jour de travail, et quelle chance : il faisait beau !

A nouveau, un grand merci pour votre confiance et votre soutien au cours de cette dernière année !

Belinda Eienberger

En savoir plus sur mon expérience :
Photos

Après avoir obtenu un Master en Bioingénierie de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, je souhaitais diriger mon avenir professionnel vers le monde de l’entreprenariat et du management des technologies. C’est lors de mon projet de master au Lawrence Berkeley National Laboratory en Californie que j’ai eu la chance de vivre de près la vibrante et fascinante atmosphère de la Silicon Valley, confirmant mon enthousiasme pour l’innovation et la créativité des start-ups.

Passionnée par l’innovation et la technologie, créative et motivée, mon projet est d’intégrer l’équipe de swissnex, le consulat scientifique suisse basé à Boston, en tant que junior project manager pour un programme de 6 mois en Entreprenariat et Innovation. Swissnex est une initiative du gouvernement suisse dont la mission est de tisser des liens avec le monde en contribuant activement à renforcer le leadership de la Suisse comme pôle mondial d’excellence dans la science, l’éducation et l’innovation.

Ma mission, en particulier, sera de soutenir et conseiller les start-ups suisses venant de différents horizons dans le but de se développer aux États-Unis. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’entreprendrai ce stage de 6 mois au sein de swissnex le 1er mars 2017, grâce à la générosité et au soutien de la Fondation Hubert Tuor.

Je suis très reconnaissante envers la Fondation Hubert Tuor pour son soutien aux jeunes dont les projets sont novateurs, ambitieux et originaux. C’est dans cet esprit d’entraide, d’excellence et de philanthropie que j’espère être une digne et active ambassadrice de la Fondation Tuor qui m’a très généreusement accordé une bourse pour encourager mon projet au sein de swissnex. C’est dans ce même état d’esprit d’entraide et de générosité, qui sont les fondements même de la fondation, que je m’engage à soutenir activement la fondation et à collaborer avec ses boursiers 2day 4 2morrow lors de projets futurs dans le but de former un network solide et durable au sein duquel ces valeurs seront perpétuées.

Cette belle aventure que me permettent de vivre swissnex et la Fondation Hubert Tuor promet d’être très enrichissante tant sur le plan culturel que sur le plan éducatif et sans doute déterminante dans le choix de ma future carrière. Merci du fond du cœur.

Charlotte Broennimann

En savoir plus sur mon expérience :
Internship at swissnex Boston